Ingrédients pour 4 personnes :

  • 600 g de haricots blancs secs ( Paimpol, Lingots ou Mogette )
  • 1 c. à c. de cumin Thiercelin 1809
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 3 carottes
  • 2 pommes de terre
  • 1 branche de céleri
  • 1brin de thym
  • 1 brin de romarin Thiercelin 1809
  • 1 feuille de laurier
  • 2 cubes de bouillon de volaille
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • Poivre
  • Sel

La tradition voulait qu'on fasse tremper les légumes frais secs pour les réhydrater, ce qui est une erreur car on a constaté que ce trempage prolongé modifie leur structure en entrainant un commencement de germination

Ces transformations nuisent à leur gout et les rendent plus difficiles à digérer

Il est préférable d'utiliser de l'eau minérale pour cuire les haricots secs ainsi ils seront plus tendres et de les cuire selon la méthode expliquée dans la recette

Le sel mis dès le début durcit la peau

Dans un autocuiseur, mettre les haricots dans 3 fois leur volume d'eau froide, ajouter ½ du cumin, amener doucement à ébullition et bouillir 5 mn à découvert

Égoutter et remettre les légumes dans une seconde eau, chaude cette fois, ajouter ½ du cumin et cuire 15 mn à découvert

Égoutter et réserver

Effiler et couper le céleri en 4

Peler et couper les oignons, les pommes de terre, les carottes en gros morceaux

Faire un bouquet garni, peler et écraser l’ail

Dans un autocuiseur, mettre les haricots, les légumes, la branche de céleri, le bouquet garni, l’ail, les cubes de bouillon émiettés, couvrir d’eau froide, saler légèrement et cuire 30 mn à feu doux

Retirer le bouquet et le laurier

Dans des assiettes creuses, verser la soupe et les légumes et arroser d’un filet d’huile d’olive

Soupe de haricots blancs au bouillon de volaille