C'est la saison des champignons !!!

Les amateurs se réjouissent ! C'est une coutume que d'aller aux champignons en famille ou entre amis, mais avant de partir panier sous le bras et pique-nique dans le coffre de la voiture,

Voir quelques règles à savoir à la fin de la recette

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 8 aiguillettes de poulet
  • 1 c. a s. d'huile d'olive
  • 450 g de champignons1 échalote
    • Pleurottes ( Pleurotus ostreatus )
    • Namekas (Pholiota Nameka )
    • Shitakes ( Lentinus Edodes )
    • Bolets ( Boletus Luteus )
    • Bolets ( Boletus Edulis )
  • 1 branche de romarin frais
  • ½ cube de bouillon de poule
  • 4 pommes de terre

Nettoyer les champignons et tailler les gros

Peler et tailler l’échalote en morceaux

Peler et hacher finement le romarin

Diluer le bouillon dans 5 c. à s. d’eau tiède

Éplucher, laver, sécher et tailler en rondelles les pommes de terre

Mettre l'huile d'olive dans une poêle sur feu doux

Dorer les aiguillettes de poulet sur les 2 faces, poivrer et réserver

Ajouter les pommes de terre, saler, poivrer et dorer puis réserver

Verser l'échalote et cuire jusqu'à ce qu'elle soit transparente

Ajouter les champignons, poivrer et laisser mijoter 5 mn

Ajouter le romarin, bien mélanger et cuire 5 mn

Verser la crème fraîche, mélanger et laisser mijoter 5 mn

Ajouter le cube de bouillon et mélanger

Laisser cuire 5 mn à petits bouillons à découvert

Rectifier l’assaisonnement

Ajouter les pommes de terre et les aiguillettes de poulet puis mélanger doucement

Couvrir et laisser réchauffer 5 mn

Aiguillettes

Voici quelques règles à connaître :

1. La forêt n’appartient pas à tout le monde

2. Les champignons appartiennent au propriétaire de la forêt dans laquelle ils poussent que la forêt soit privée ou publique et que l'accès soit interdit par un panneau ou non.

3. Le ramassage pour consommation personnelle est souvent toléré en forêt publique et en forêt privée. Pour éviter les abus, la cueillette des champignons est quelquefois réglementée par arrêté préfectoral.

4. Tout ramassage non autorisé de champignons en forêt, publique ou privée, est puni d'une amende pouvant aller jusqu'à 750 €
(en forêt publique uniquement, tolérance jusqu'à 5 litres, sauf pour les truffes).

5. Lorsque le volume extrait est supérieur à 10 litres et quel que soit le volume pour les truffes, la sanction est celle prévue par le Code pénal en matière de vol et peut aller jusqu'à 45.000 € d'amende et 3 ans d'emprisonnement (Code forestier, L163-11).